Tu n’as pas besoin d’être parfaite !

On se situe aujourd’hui dans un monde où les médias sociaux dictent de plus en plus notre manière d’agir et de s’exprimer.  Dans mon texte, je m’adresse à toi, la jeune femme qui a du mal à se tailler une place parmi tous ces stéréotypes parfaits.  Sache qu’il n’est pas nécessaire de t’exposer semi-nue devant tous ces internautes afin de te sentir appréciée.

Les imperfections que ton corps porte font de toi une personne unique et elles sont ta beauté. Tu n’as pas besoin d’être parfaite. Les images impeccables que tu peux apercevoir sur les réseaux sociaux sont inspirantes, malgré tout ça, elles ont un effet néfaste sur toi. Tu ressens un vide en comparant ton quotidien avec celui de ces influenceurs que tu scrutes tous les jours.

Rappelle-toi que ces images dans des lieux paradisiaques sont dotées de plus de filtres photo que de vérité. Tu n’es pas obligée de te comparer. Tu n’es pas obligée de tenter d’être comme sur ces images. La comparaison peut te mener à une piètre estime de toi. Tu es toi, une jeune femme plein d’espoir et d’ambition.

Tu n’as pas besoin d’être appréciée par des «j’aime» et des commentaires, apprécie-toi. Chaque femme est sublime. La beauté ne se résume pas à des prises de vues statiques, la beauté vient de bien plus loin au fond du cœur.

Tes valeurs, tes qualités et toutes ces petites choses qui te caractérisent, personne ne peut te les retirer.  Prends le temps de t’apprécier. Prends le temps de te regarder dans le miroir et d’aimer chacune de tes imperfections. Tout le monde en a, même ces grandes femmes aux courbes idéales et aux cheveux de soie que tu vois sur les réseaux sociaux. Apprends à montrer tes imperfections, apprends à exposer ta vraie personne.

Personne ne s’est jamais fait réprimander pour oser être vrai. Prends la peine de faire la connaissance de tes imperfections d’une autre manière. Tu es une personne entière à prendre telle que tu es.

De Facebook à Instagram en passant par Snapchat, souviens-toi de ne pas te fier aux premières impressions de ces photos qui te semblent parfaites. Souviens-toi de ne pas mener ta vie de jeune femme pour tous ces «j’aime» et tous ces commentaires.

Le plus important que tu devrais te rappeler c’est d’être toi-même. Un jour, tu réaliseras que ton bonheur c’est toi qui le crée. Trace ton propre chemin de battante à travers tous ses modèles stéréotypés que tu aperçois. Vie ta vie comme si elle était sans lendemain. Affiche-toi comme tu es et tu comprendras bien plus tôt que tu ne le crois que nous sommes toutes uniques à notre manière.

Aujourd’hui, j’écris ces lignes pour chaque jeune femme qui se cherche toujours à travers cette panoplie d’influenceurs afin qu’elle sache qu’être différente porte vers l’amour d’elle-même.

Comme dirait ma mère, tu dois apprendre à t’aimer avant tout. Parce que le plus important c’est l’image que tu perçois de toi-même.

Chloé Hill

Chloé HillRead all author posts

Jeune maman de deux belles fillettes, je suis aussi étudiante à temps plein au collège Shawinigan. J’ai toujours eu un amour pour l’écriture, j’aime développer sur des sujets qui me tiennent à cœur, qui amènent à se questionner sur soi-même pour faire évoluer et grandir. Avec la naissance de mes deux filles, j'ai été portée à réfléchir sur la position de la femme sur la tribune médiatique, là où les hommes ont souvent tendance à régner. Mes textes seront alors particulièrement écrits d’un point de vue féminin. J’espère de tout cœur vous charmer par mes écrits et susciter chez vous de belles réactions.

Leave a comment to this post Required fields are marked *