On récolte ce que l’on sème aux jardins populaires de quartiers du Parc 3L : Un retour à la terre bon pour la collectivité et pour la santé !

[metaslider id=9610]

Écrit par Émilie Marchand

En collaboration avec Shawi en forme

La semaine dernière, j’ai eu le privilège de faire la découverte d’un petit trésor caché de Shawinigan, le projet Les jardins populaires de quartiers au Parc 3L (392 rue Viger) situé à deux pas du Centre Roland-Bertrand. Je remercie d’ailleurs, Caroline Chartier et David Larochelle, les deux co-coordonnateurs de Shawi en Forme qui m’ont présenté ce beau projet et convaincue d’aller y jeter un coup d’oeil !

Quelle fut ma surprise quand je suis arrivée dans ce superbe parc et que j’ai vu ce vaste jardin collectif de 12 000 pieds carrés qui y est implanté pour la troisième année. Lors de ma visite spontanée, j’ai eu le privilège d’être accueillie avec le sourire par Patrick Desfossées et Gabrielle Sylvestre les deux agents de milieux pour la Corporation de développement communautaire du Centre-de-la-Mauricie (CDC) et responsables du jardin qui étaient dévoués à l’entretien du jardin les deux pieds dans la terre. Ils m’ont tout de suite invitée à entrer dans le jardin m’indiquant que la perspective vue de l’intérieur était pas mal plus impressionnante que la vue que j’avais derrière la grande clôture et ils avaient raison !

Une fois la porte franchie, c’est là que la magie s’est opérée et que j’ai été émerveillée par la grandeur et le calme qui régnait dans ce jardin. Ce sentiment de bien être instantané m’a ramenée automatiquement à vivre là, maintenant, le retour aux sources, à la terre et aux valeurs d’antan. Quel spectacle unique et coloré pour les yeux ! J’y ai vu, entres autres, des rangées de légumes bien alignées ainsi que des poivrons mauves, une première pour moi !

Donner de son temps en échange de fruits et de légumes

Ayant pris le temps d’échanger avec les deux responsables du jardin ainsi qu’avec Isabelle Lemay, une passionnée qui s’implique une vingtaine d’heures par semaine, j’ai compris à quel point ils étaient tous les trois dévoués et que cela représentait beaucoup de travail pour eux. Ils seraient, en effet, ravis si plus de gens connaissaient ce jardin collectif et que certains acceptaient de mettre la main à la terre en échange d’aliments tous aussi beaux que bons !

Nul doute que s’impliquer au jardin collectif, c’est s’assurer de manger coloré, frais, local et bio ! On y retrouve quelques fruits dont les bleuets, les framboises, les cantaloups et plusieurs variétés de tomates ainsi qu’un choix énorme de légumes dont les céleris, carottes, oignons, radis, brocolis, patates, courges, poivrons, citrouilles, rhubarbe, haricots, différentes variétés de choux dont les choux de Bruxelles, concombres, pois mange-tout, ail, chou-fleur, topinambours, épinards et diverses sortes de salades !

Le partage des récoltes se fait, le mercredi, en fonction des présences auxquelles les jardiniers se sont engagés. Pour avoir droit à un pourcentage des récoltes, les personnes impliquées doivent effectuer divers travaux dont l’arrosage et le désherbage au minimum deux fois par semaine en fonction d’un horaire établi avec les équipes en place. Il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances en jardinage, petits et grands intéressés à s’impliquer sont les bienvenus!

Un endroit où l’on se partage des récoltes et des valeurs

Pour les personnes impliquées dans ce beau projet, toutes s’entendent pour dire qu’il s’agit d’une occasion en or pour socialiser, briser l’isolement, communiquer et s’entraider. C’est un espace collectif où il fait bon de s’arrêter et de prendre le temps. Comme il est mentionné dans le code de vie du jardin : «C’est un milieu de vie où des citoyens se partagent des connaissances, des responsabilités et des récoltes.» Une visite vous convaincra de vous impliquer j’en suis certaine !

Pour plus d’information ou pour vous impliquer et profiter de ces belles récoltes, présentez vous directement au jardin situé au 392 rue Viger à Shawinigan ou communiquer avec la CDC au 819 539-1666 ou par courriel à l’adresse suivante info@cdccentremauricie.ca.

Les Jardins populaires de quartiers c’est…

Un jardin collectif favorisant le développement de saines habitudes de vie. Le projet permet également de créer des liens sociaux et de l’entraide tout en favorisant la sécurité alimentaire. En plus de contribuer à l’éducation, à la transmission des savoirs, à la sensibilisation de l’environnement et au développement durable, un tel projet génère des résultats concrets, positifs, et permet de vivre des succès.

De plus, cette année, un volet transformation s’ajoute. En effet, un pourcentage des légumes récoltés se verra transformé lors d’ateliers en légumes blanchis et en potages. Ces derniers seront congelés et offerts par le biais des organismes œuvrant en sécurité alimentaire sur le territoire de Shawinigan. Ainsi, le projet favorise l’accessibilité à des aliments sains tout au long de l’année et évite le gaspillage alimentaire.*
* Source : Corporation de développement communautaire du Centre-de-la-Mauricie (CDC)
Qu’est-ce que Shawi en forme ?

Shawi en Forme est un regroupement de partenaires (La Commission scolaire de l’Énergie, le Collège Shawinigan, le CIUSSS-MCQ, l’Unité régionale de loisir et de sport de la Mauricie ainsi que la Ville de Shawinigan) qui travaillent ensemble pour soutenir la population à bouger tous les jours et à manger sainement dans la variété, le plaisir, la modération et l’équilibre. Il favorise l’accès à différent lieux et programmes qui facilitent l’adoption et le maintien de l’activité physique et d’une saine alimentation. Shawi en Forme soutient aussi les athlètes, les organismes et les intervenants de sport et de loisir en plus de faire la promotion des opportunités de pratiquer des activités physiques et de manger sainement ainsi que les bienfaits qui y sont reliés. Pour suivre le mouvement sur Facebook, cliquez ici .

Pour voir ma chronique sur les jardins dans l’émission GRAND V, cliquez ici .

Émilie Marchand

Émilie MarchandRead all author posts

Curieuse, dynamique, passionnée de TV, de culture et de voyages, Émilie cumule plusieurs années d'expérience en communication, tourisme, animation et journalisme. En plus d'être la maman de son beau petit Alexis, elle est coordonnatrice aux opérations, COM & événements pour La Philanthrope et coordonnatrice pour GRAND V. Elle se démarque par sa plume communicative ainsi que par son désir d'aider et de faire rayonner les autres. Elle est bien ouverte à découvrir de nouvelles choses, de nouvelles idées, de nouveaux endroits. N'hésitez pas à lui écrire si vous avez des suggestions de sujets. Elle en sera ravie !

Leave a comment to this post Required fields are marked *