Mon pain russe

Des tranches de vie, j’en ai des tonnes, en multicouches, colorées différemment selon le temps, les gens et même parfois le vent récolté sur le bord du fleuve. En ce début d’année, où tous, nous faisons une rétrospective de la dernière année, j’ai envie d’offrir un brin de mon âme, car les reproches s’installeront, les « j’aurais dû… », les « c’est fini tout ça… ». Je ne suis en rien particulière; les propos tiendront ou pas parce qu’on ne décide pas de la route.

Voilà ce que je sais. J’aime écrire. Je veux écrire. Je dois écrire. J’ai besoin d’écrire. Écrire sur quoi? Comment? Pourquoi? A qui? Je suis certaine que vous comprenez ce qui arrive. 1001 questions qui se bousculent dans notre tête en même temps avec, un hamster qui tourne sans cesse et ne se pose jamais vraiment. Plein de réponses : vides. Ce mal intérieur qui peut nous envahir, vous le connaissez ou peut-être que non, mais si vous êtes encore en train de lire sans vous demander où je m’en vais avec ça, c’est que vous êtes aussi perdus que moi parfois. On dit que c’est la quarantaine; pourtant je n’ai  jamais été aussi bien face à mon âge, plutôt face au chiffre et la quarantaine ne me fait pas peur du tout. Alors me direz-vous qu’est-ce? Je n’en sais foutrement rien! J’aimerais bien le savoir, les avoir pour vous ces fameuses réponses qui nous montreraient la voie, notre voix?  Est-ce que j’ai encore des choses à dire et est-ce que je devrais les dire. Certains vous diront, surs qu’ils sont de leur propre bonheur, « sois heureuse, regarde tout ce que tu as, tu es chanceuse » comme si on le savait pas, comme si on ne remerciait pas la vie chaque jour pour ça, elle qui a été si bonne avec nous malgré toutes les épreuves qu’on a pu avoir. Cette impression que personne ne comprend, même pas nous! C’est fort quand même!

J’ai confiance moi en la vie, mais bordel que j’y comprends rien des fois. Les semaines se suivent et se ressemblent, lorsque tout ce qu’on demande c’est un peu de mouvement, mais pas n’importe lequel, quelque chose de bon, positif, stimulant ah non je sais passionnant! La passion, c’est ça qui nous fait éclater et l’équilibre, ben c’est ça qui nous ennuie. Et là, on nous dira : «  Mais, tu l’as la passion, tu es passion » Ah oui? Où ça? Moi je la vois pas toujours la flamme et on répètera encore : «  Mais arrête de chercher et tu trouveras » Quoi? J’ai l’air du Dallai Lama?

Je ne veux pas arrêter moi, ça stagne déjà assez de même et là, bang, on vous posera la grande question : « Qui es-tu? » Heu hein? Un instant….J’y pense, j’y réfléchis.  Comment ça j’y pense et j’y réfléchis ?  Ce n’est pas censé être une réponse facile et évidente, celle qui nous définit instantanément. Je ne sais pas moi. On m’a dit que je suis tout sauf routine, super clair! C’est quoi la routine ? 2 chars dans la cour, un chien ? Alors ok je brise la routine, je vous le donne. Ouais pis ? Qui a dit qu’il fallait se fondre dans ce modèle imposé depuis des décennies, cette convention de ce qui doit être pour rentrer dans le moule. Le mien de moule, il doit être un moule à muffins parce qu’il y a plein de trous pis que les formes sont jamais égales. Est-ce que toutes ces résolutions sont là pour qu’on essaye de se convaincre même si on sait que ce n’est pas pour nous? Honnêtement, je ne le sais pas trop.

Chaque teinte nous change et nous revoilà partis pour un tour. Ça, c’est mon pain Russe; je me complets à l’appeler un arc-en-ciel. C’est plein de couleurs lorsque je le découpe, j’y vois tous les mélanges qui s’y sont faits, il détonne parmi les autres plats et même si je me suis cassée la tête à le confectionner, même si j’y ai investi des heures de préparation, même si cela ressemble à tout sauf, j’en prends une grosse bouchée chaque année. Alors, laissez aller vos réflexions, exprimez vos craintes, vivez vos folies, acceptez vos erreurs, arrêtez de vous juger et prenez une grosse bouchée!

Nathalie Borie

Nathalie BorieRead all author posts

Nathalie Borie est enseignante au secondaire depuis 20 ans. Elle est également étudiante au certificat en Relations Publiques. Mère de deux enfants, elle partage donc son temps entre travail, études et activités parascolaires et sportives. Elle est passionnée par l’écriture, la course et tout ce qui touche aux relations humaines. Dynamique et inspirée par son quotidien, elle aspire à toujours relever de nouveaux défis de vie. Elle a un attrait particulier pour les élèves en difficultés et aspire à faire la différence dans son environnement en partageant ses expériences et son savoir-faire. Éternelle insatisfaite, elle ne se contente jamais du médiocre et vit l’intensité dans son entièreté.

Trere are 1 comment on this post

  1. Lyne Bourgelas
    Lyne Bourgelas 12 janvier 2016, 20 h 53 min

    Tout simplement… j’adore!

Leave a comment to this post Required fields are marked *