Le silence a tellement de choses à dire

écouter le silenceDe nos jours, on ne prend pas suffisamment le temps de faire silence, non ? On court, on fonce, on fait ce qu’il faut faire, sans jamais vraiment réfléchir si tout cela fait du sens. Ça vaut le coup parfois de se poser la question « quand est-ce la dernière fois où je suis resté (e) seul (e) face à moi-même à tout simplement faire silence ? ».

Bon… Par où commencer ? Facile à dire et pas toujours facile à faire LE SILENCE ! Dans cet article, nous vous proposons de vous attarder sur l’écoute comme moyen puissant de vous maintenir dans la zone à succès. Oui, oui, l’écoute demeure un outil indispensable à la réussite de tout cela. En passant, vous connaissez votre zone à succès ? Êtes-vous conscient (e) que chacun et chacune d’entre nous en avons une ? C’est-à-dire, un état d’esprit et de corps qui permet de nous sentir en pleine possession de nos moyens, en sécurité et en cohérence avec nos valeurs, nos besoins, nos désirs et nos rêves. Vous vous reconnaissez ? Pas certain (e) ?

Pour y arriver, on doit arriver à entendre ce que nous souhaitons réellement au plus profond de nous. Donc, la théorie des petits pas propose d’aller lentement pour se familiariser avec, comment dire… LE VIDE ! Tout d’abord, comme mentionné plus haut, la première étape est de développer notre écoute. Vous l’aurez compris, l’un ne va pas sans l’autre, pour savoir écouter on doit apprendre à faire silence.

Cependant, dans la vie de tous les jours, dans les interactions du quotidien, il n’est pas naturel de rester silencieux (euses). En plus, la plupart du temps, le silence nous fait souvent plus de peur que de bien. Nous n’avons pas vraiment appris à l’apprivoiser ce silence… Vous serez d’accord avec le fait que nous avons plutôt appris à le combler… À l’éviter, à le fuir, bref à se sentir mal à l’aise, inconfortable, incommodé(e), gêné(e) lorsqu’il s’impose à nous.

En réalité, que nous apporte le silence ? Le silence nous reconnecte avec notre essence, il permet de retrouver notre propre rythme. Car, oui, nous avons tendance à prendre un rythme de vie qui ne nous colle pas toujours à la peau. Donc, le fameux silence nous offre cette incroyable opportunité d’accéder à notre monde intérieur et à s’écouter. Vous serez d’avis que nous vivons, pour bon nombre d’entre nous, dans un monde très bruyant. Le brouhaha de la vie est partout autour de nous.

Apprivoiser le silence, c’est laisser place tranquillement à l’émergence de notre ÊTRE intérieur, avec ses voix, ses envies, ses désirs et sa vie propre. Prendre note qu’il n’y a rien d’ésotérique à vouloir découvrir son monde intérieur. Au contraire, cela est tout simplement essentiel d’y parvenir lorsque nous vivons un pied dans la réalité matérielle et l’autre dans la réalité virtuelle, deux mondes dans lesquels nous évoluons constamment.

Pourquoi est-ce si important ? Parce que la transformation de nos pensées et de nos comportements est possible seulement si nous faisons place au silence, ainsi nous pourrons mieux découvrir ce qui nous maintient dans notre zone à succès. Cet entraînement nous permettra de savoir quels sont nos vrais désirs et ce que nous souhaitons au plus profond de nous. C’est un fait, nous avons « besoin » de silence pour penser et réfléchir.

plus vous devenez silencieux, plus vous êtes capable d'entendreTout serait tellement simple, si comme lorsque nous fermions nos yeux pour ne plus voir, nous pouvions fermer nos oreilles pour faire silence. Ce serait si simple ! Vous le savez comme nous, ce n’est pas aussi instantané. Pour pratiquer le silence, nul besoin de faire une retraite à St-Benoît-du-Lac, même si nous savons que parfois, ce serait une belle alternative à bien des traitements.

L’exercice de départ que nous vous suggérons pour faire place au silence dans nos vies en est un de programmation. Nous vous invitons à vous répéter ce proverbe grec au moins trois fois par jour ou encore à chaque fois que vous aurez la chance de vous dire, tiens, si je me taisais plutôt que de réagir de telle ou de telle façon… Voilà la phrase à répéter : « Le silence est un commencement de sagesse, il permet d’écouter. » Vous verrez, vous serez surpris, le silence deviendra tout à coup beaucoup moins effrayant.

Enfin, notre esprit, tout comme notre corps, a besoin d’entraînement et de conditionnement pour intégrer de nouvelles manières de penser, de voir et de croire. Ainsi, en se répétant cette phrase aussi souvent que possible, notre cerveau finira par intégrer cet apprentissage.

En terminant, sachez que lorsque notre esprit adhère à de nouvelles croyances, le corps suit et adopte de nouveaux comportements et ainsi la transformation s’opère ! Sur ce, pourquoi ne pas commencer maintenant, cessez de vous laisser déranger dans votre nouvelle pratique du silence, et apprenez à vous dire CHUT !

La Philanthrope

La PhilanthropeRead all author posts

La Philanthrope est une entreprise offrant des services de promotion et de communication hors du cadre axés sur le développement du potentiel humain. La Philanthrope, par la communication, sait OSER, ÉQUILIBRER et NOURRIR différemment ces sphères omniprésentes de notre vie : Le travail, la réussite et le plaisir. Par le Web, ses événements et ses ateliers, elle apporte les outils et les ressources pour améliorer votre entreprise, pour contribuer à votre réussite dans vos projets et, pour vous épanouir en tant qu’individu.

Leave a comment to this post Required fields are marked *