D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours cohabité avec le sentiment qu’on me démasquerait, que les gens autour de moi se rendraient compte de la supercherie, bref qu’on verrait